Manifeste pour l’inconnu

Le passé est une leçon qui s’oublie, le futur une carotte déjà entamée, quand le présent est un cadeau sans emballage.

Procrastination optimisée, mélomanie endurcie, esthétisme intuitif et gourmandise coupable, le tout est issu d’un collectif protéiforme et façonnable, Haya.

Dans une  tentative de réappropriation de notre espace commun, une contrée sans périphéries où la diversité y est reine et le hasard chanceux, nous voguons en pirates sur la houle du destin. Ici la mutualisation est un devoir, l’itinérance un droit, la liberté préfabriquée un interdit.

Chaotiques et organisés, nous sommes prêts à témoigner et à questionner notre époque monde à travers l’art, médium libre, seul capable de révéler l’insondable ou de valoriser l’incessible.

À rebours des peurs égoïstes, préservons les singularités, érigeons le panache comme valeur suprême, l’aventure comme but ultime.

De la création et du détachement, de la voie du peuple et de l’être, jouons des sens, des couleurs et du rythme, explorons l’infini, profitons de l’existence, sauvons notre utopie naïve.

 

@hayasphere